AccueilGénéralitésL'art de guérirLes précurseurs › page 1
Fil des billets    Fil des commentaires

Les précurseurs

Toutes celles et ceux qui ont osé aller plus loin quitte à perdre leur statut social, leur crédibilité, leur clientèle, sans pour autant jamais renoncer à ce dans quoi ils ont cru pour l'avoir révélé, découvert. Alors il nous sera souvent opposé la science comme seul horizon indépassable de vérité.. Cela me semble un peu court. Car, dans une société démocratique, seul le dialogue peut être garant d'une justice qui soude la société en un ensemble cohérent et solidaire. Le consensus ne peut pas être dicté par un seul groupe et imposé aux autres. Le consensus doit forcément, naturellement, ontologiquement passé par des phases de dissensus. Ainsi, écarté d'office des idées, des résultats, des études, qui répondent pas aux normes de la science sans chercher à dialoguer relève pour le moins d'un attitude biaisé, pour le pire de la corruption.

L'ignorance c'est ce vide, cet espace qui nous fait progresser. Il y a des ignorances moins dangereuses que des savoirs scientifiques biaisés dont l'intention première serait d'ordre pécuniaire, égocentrée, de recherche du pouvoir sur la matière et sur les autres.

Au temps des religions, il y avait des penseurs libres, des iconoclastes, des hérétiques.. Ce n'est pas qu'il ont gagné. Ils ont simplement permis à l'humanité d'avancer. Dans notre temps où science, technologie et finance marchent main dans la main, nous avons toujours besoin collectivement de penseurs libres, d'iconoclastes et d'hérétiques pour faire avancer l'humanité.

Mirko Beljanski, déc. 2022

Mirko Beljanski

Né le 27 mars 1923 en Yougoslavie et décédé à Paris le 28 octobre 1988, Mirko Beljanski, d'origine serbe, a été naturalisé français. Docteur es-science de l'université de Paris, il fut successivement attaché, maître de conférence et directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) jusqu'à sa retraite en 1988.

Lire la suite


Docteur Edward Bach, déc. 2022

Docteur Edward Bach

Médecin homéopathe britannique (1886-1936), le docteur Edward Bach est chirurgien pendant la première guerre mondiale puis pathologiste, bactériologiste et immunologiste. À l'image des grands ancients que sont Hippocrate, Paracelse et Samuel Hahnemann, il dit qu'il n'y a pas de maladies mais des malades.

Lire la suite


Rudolf Steiner, déc. 2022

Rudolf Steiner

Penseur autrichien, né au milieu du 19ème siècle, Rudolf Steiner est un philosophe touche-à-tout qui a élaboré l'antroposophie. D'aucun pourrait dire qu'il s'agit d'un syncrétisme culturel qui mélange les doctrine de Paracelse, médecin suisse du 16ème siècle, l'occultisme européen, la théosophie et les traditions orientales.

Lire la suite


hildegarde-de-bingen.jpg, déc. 2022

Hildegarde de Bingen

Bénédictine rhénane née au 11ème siècle, Hildegarde de Bingen a développé dans son art de guérir les notions suivantes : les quatre éléments, terre-feu-eau-air, de la médecine hippocratique la purification de l'âme le repos et le mouvement du corps l'élimination des "humeurs viciées", l'équilibre des "tempéraments" sur la base d'un régime alimentaire incluant certaines plantes et l'action des pierres

Lire la suite